Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Muriel Max

ENCORE UN PEU DE TEMPS...

Apollon, l'un des dieux de la mythologie grec a du s'offusquer de voir son nom piétiné sur un stade au cœur d'une nation si friande de ses jeux. Cet Apollon est aussi un autre nom du Diable, nom qui correspond bien aux actes outranciers sur ce stade.

Des hordes, telles des sauterelles, ont terrorisé des milliers de touristes venus de pays voisins, les détroussant comme au 17ème siècle ; Victor Hugo y trouverait sans doute une source d'inspiration autre que notre "Dame de Paris" !

Une "cour des miracles" d'un passé renaissant de ses cendres, et comme à cette époque, naturellement, les gens de la bonne société évitaient de s’aventurer dans ces lieux qui étaient considérés comme de véritables coupe-gorge…Mais aujourd'hui c'est au cœur même d'un lieu mondialement connu, lieu de divertissement devenu sacré aux yeux des hommes, que la violence a déferlé dans l'affolement général.

Ce sport qui fait retentir dans les cœurs des hommes tant de fierté, s'est révélé aux regards du monde un vrai désastre mettant en lumière notre débâcle.

Je cite :

Chaos autour du Stade de France, des intrus prêts à tout pour voir la finale. "Le Progrès"

Finale Real Madrid - Liverpool. Chaos au Stade de France : à qui la faute ? "Eurosport"

Chaos et frustrations : les forces de l'ordre ont été débordées, samedi aux abords du Stade de France à Paris, par l'afflux de dizaines de milliers de supporters et des tentatives d'intrusion de personnes sans billet, prêts à escalader des barrières pour assister à la finale de Ligue des champions Liverpool-Real Madrid.

Les dizaines de vidéos à travers les réseaux sociaux et les témoignages des policiers eux-mêmes sont glaçants !

Le plus attristant c'est la violence, l'affolement et les bombes utilisées pour gérer une situation ressemblant étrangement aux mêmes méthodes pour repousser les "gilets jaunes," il n'y a pas si longtemps. Des habitudes prises qu'il s'avère difficile dorénavant à se défaire !

Et notre roi illégitime, qui s'est affilié du nom de Jupiter, autre divinité, mais Romaine celle-ci, doit se sentir sans doute vexé voir offensé.

Pas autant que l'Angleterre, ni même l'Espagne entre autre, dont les manchettes affichaient en première page notre débâcle ! On n'est plus à ça près, n'est-il pas ?

Et à plus de 5.000 kilomètres sur une vaste terre, la Russie, souvent convoitée mais jamais conquise, un autre Roi, d'une autre envergure toutefois, avance inexorablement sur une nation vaincue, rendant fous de rage les puissants liés et servant un "chérubin déchu". Ils ont eu tort de sous-estimer cette fédération balayée d'hivers particulièrement froids et hostiles, 33 fois plus grande que la France, et qui proclame à présent une famine au sein de l'Europe.

Et voilà une autre plaie s'abat sur l'Europe, une "peste" appelée ironiquement "variole du singe", qui se propage et qui est sexuellement transmissible, disent-ils. Une des innombrables conséquences de l'injection expérimentale ?

Ce qui est certain, c'est la nouvelle propagande qui se déploie à travers l'Europe, et notre France enténébrée annonce déjà une "vaccination" à venir pour une nouvelle "pandémie", et les soignants seront les premiers à en bénéficier bien entendu.

"VARIOLE DU SINGE : LES INSTANCES EUROPÉENNES ENVISAGENT LE VACCIN CONTRE LA VARIOLE POUR LUTTER

LA COMMISSION EUROPÉENNE TRAVAILLE DÉJÀ À LA CENTRALISATION DES ACHATS DE VACCIN. (source : RMC)

En attendant les provocations de notre Roi illégitime ne cessent de s’enchainer au regard de la Russie, et nous en voyons les conséquences dans notre quotidien davantage chaque jour.

A l'extérieur de notre nation tout comme à l'intérieur, les plaies s'abattent plus intensives, endurcissant le cœur du pharaon Français qui nous dirige :

Orages et grêles intenses : un épisode inédit ? (source :BMFTV)

Dégâts impressionnants ! (source : CNEWS)

En France, nous voyons des témoignages, leurs mains brandissant des grêlons de la taille d'une balle de tennis, sur de nombreux départements et ce n'est pas fini ; de nouvelles alertes s'annoncent à l’horizon !

"Es-tu parvenu jusqu'aux amas de neige? As-tu vu les dépôts de grêle, Que je tiens en réserve pour les temps de détresse, Pour les jours de guerre et de bataille? (Job 38-22-23)

Pendant ce temps là, les "attaques" s'intensifient sur notre sol, de différentes manières. Des câbles d'alimentation arrachés volontairement sur des chantiers, aux gares qui paralysent les transports, des agressions violentes un peu partout sur le territoire, et le plus inquiétant : des disparitions d'adolescents et d'enfants que les parents désespérés déclarent sur les réseaux sociaux pour des appels à témoins, faute d'avoir une justice digne de ce nom !

Nous sommes à l'agonie comme cet orque qui a dérivé, affolé, dans la Seine durant plusieurs jours sans qu'une initiative rapide et sensée ne soit tentée : un comble pour les amis des bêtes et notre nation dite de lumière !

Il est intéressant d'ailleurs qu'un tel animal du nom latin [orcus] s'affilie d'un autre nom, celui de Pluton, le dieu des enfers, ou de Hadès dans la mythologie grecque.

Quoiqu'il en soit le mammifère a fini par succomber, épuisé : prémisse d'un peuple las et dorénavant sans repères ?

Et pendant ce temps-là, nos élites s'obstinent à ne pas voir la détresse de notre peuple et va même provoquer un peu plus ce Roi du Nord, qui prévient, non seulement des pénuries à venir, mais de représailles alarmantes.

Guerre en Ukraine : Poutine menace de frapper de nouvelles cibles si Kiev est fournie en missiles de longue portée. ( source : CAPITAL)

"Quand les hommes diront : "Paix et sûreté !" alors une ruine soudaine les surprendra, comme les douleurs de l'enfantement surprennent la femme enceinte, et ils n'échapperont point." (1.Thessaloniciens 5.3)

Pour nous les femmes, qui avons porté la vie, nous savons ce que signifie les "douleurs de l'enfantement" : Ces contractions successives et rapprochées, telles de vagues agitées, sont les prémisses de la délivrance.

Face à ces tumultes, je suis consciente que la plupart peuvent être déstabilisés. Néanmoins nous devons restés fermes dans notre Foi et notre détermination, car le Seigneur nous protégera surnaturellement face à la détresse qui s'élève plus terrifiante que jamais !

Cette porte encore ouverte pour toutes ces âmes qui cherchent encore l'Amour de la Vérité, est une merveilleuse opportunité pour proclamer le royaume de Dieu à venir.

"C'est lui qui a fait cesser les combats jusqu'au bout de la terre; Il a brisé l'arc, et il a rompu la lance, Il a consumé par le feu les chars de guerre." (Psaume 46.9)

Proclamons donc, pendant qu'il fait encore nuit, cette merveilleuse promesse, au nom de Jésus-Christ.

"Il sera le juge des nations, L'arbitre d'un grand nombre de peuples. De leurs glaives ils forgeront des hoyaux, Et de leurs lances des serpes: Une nation ne tirera plus l'épée contre une autre, Et l'on n'apprendra plus la guerre." (Ésaïe 2.4).

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M
Merci Muriel pour ce bon article. Effectivement, nous voyons tout s'écrouler autour de nous, avec une accélération marquée. Le Seigneur nous rappelle que lorsque nous verrons ces choses, il nous faut relever la tête car NOTRE DELIVRANCE EST PROCHE. On en est là ! Le plus dramatique, pour moi, c'est de constater que beaucoup de personnes, dont les membres de nos familles, ne voient rien, absolument rien et continuent de vivre COMME SI DE RIEN N'ETAIT ... Ca pour moi, c'est terrifiant et cet aveuglement spectaculaire ne peut venir que de notre Dieu, tellement c'est énorme. Serait-ce "l'esprit d'égarement" dont il est fait mention dans la 2ème épître de Paul aux Thessaloniciens : Aussi Dieu leur envoie une puissance d'égarement, pour qu'ils croient au mensonge, afin que tous ceux qui n'ont pas cru à la vérité, mais qui ont pris plaisir à l'injustice, soient condamnés.<br /> Je ne vois que cette explication, tellement c'est puissant, cet aveuglement.<br /> Merci, chère Muriel, pour tout ce travail de lumière que tu adresses à tous. Maranatha. Martine
Répondre