Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Muriel Max

Songe et Destruction

Je conduis sur cette petite route de compagne, le paysage défile et je remercie Dieu de tant de beauté, de cette nature qui s'est parée de couleurs, ces couleurs pleines de promesses, celles d'un printemps victorieux annonçant déjà l'été.

Pourtant, je ne cesse de penser au-delà de cette création magnifique issue de la sagesse de notre Créateur, à une "autre création" celle faite de drames et d'injustices ou se joue la scène finale.

Oh, que nos sociétés brillent ! Elle affichent avec arrogance la modernité et une technologie plus avancée ces dernières années, pourtant en y regardant de plus près nous devrions vomir d'horreur de tant de désolation loin des images si lisses des publicités et de tout le tapage mensonger du "dieu" médiatique !

Nos sociétés ne sont plus que des poubelles peintes de jolies couleurs et embaumées de parfums pour en cacher l'odeur.

Toutefois, les détritus débordent, et l'odeur commence à exhaler nos rues et nos villes, même si les regards se détournent de ces déchets qui s'éparpillent un peu partout.

La prostitution de mineur(e)s a explosé ces dernières années via internet pour du maquillage, des sacs de luxe, des vêtements à la mode vantés par des influenceuses qui font le buzz.

Plus besoin d'un "Jeffrey Epstein" pour assouvir ces messieurs de la "haute", des phénomènes nouveaux ont transformé ces hommes en animaux, qui ne se préoccupent plus du scandale !

Ils étalent au grand jour leurs phantasmes sur la toile ! l'un des plus prisés nommé "Porta potty" est de déféquer sur ces jeunes filles après avoir abusé d'elles de toutes les manières inimaginables, humainement et spirituellement humiliantes et affreusement dégradantes, pour une journée de shopping et une forte somme d'argent ! Et tout cela avec contrat en bonne et dû forme signé par cette jeunesse aveuglée qui après avoir été éblouie par tant de luxe accessible quelques heures, sera jetée en pâture et vivra une nuit d'enfer qu'elle n'oubliera jamais !

Le prix de l'innocence.

Et puis depuis peu, des événements singuliers se produisent dans toutes les villes de France et au-delà : des gens s'amusent à "piquer" au hasard avec une seringue dont la substance reste inconnue mais provoque inconscience et malaise pour ces jeunes victimes dans les boîtes de nuit ou des lieux similaires, sans raison apparente, du moins selon la police, pour l'instant.

Le prix du divertissement ?

Il y a aussi énormément de témoignages, tous les jours, de ceux qui ont perdu des proches, des amis, des collègues après l'injection alors qu'ils étaient en bonne santé. D'autres qui ne comprennent pas pourquoi ils se sentent si malades encore et encore alors qu'ils pensaient s'être protégés voir protégés les autres et que finalement ce vaccin si miraculeux n'accomplit ni l'un ni l'autre !

Plus rien semble arrêter le mal, plus rien ne retient la vérité non plus, la guerre est ouverte aux yeux de tous.

" Voici, le jour de l'Éternel arrive, Jour cruel, jour de colère et d'ardente fureur, Qui réduira la terre en solitude, Et en exterminera les pécheurs." Ésaïe 13.9

Beaucoup avaient tentés de prévenir et même dernièrement un témoignage étonnant a émergé inattendu au détour d'une lettre ouverte sur nos élites si claquantes de dignité !

*Les révélations de Mme Christine Deviers-Joncour, l'ancienne maîtresse de Roland Dumas, salement surnommée "la Putain de la République sont vertigineuses !

"Qu'a-t-elle pu voir et entendre cette femme tourmentée ?

Elle entendait leurs délires, loin d’imaginer qu’ils iraient jusqu’au bout de leur folie. Elle les a vu, à l’époque, se goberger, s’empiffrer sur le dos de la bête. Elle les a vus, les yeux plus gros que le ventre, piller et se goinfrer... mépriser le peuple en donnant au château de Versailles des fêtes royales pour célébrer dignement l’arrivée au pouvoir du nouveau « monarque ».

Elle a vu les caisses noires des ministères exonérées d’impôts, les frais d’intendance éhontés enfler toute honte bue, chauffeurs et gardes du corps à vie et retraites cumulées replètes, rétro-commissions sur des marchés d’état, des avions équipés comme des palaces volants.

Elle a vu des enfants éventrés, des femmes violées, lapidées, torturées.

Toute cette honte, tous ces crimes pour encore plus de Pouvoir et Richesses. Un monde aux mains de la Finance Internationale, Bilderberg, Nouvel Ordre Mondial criminel, FMI, GAFAM etc, pour maintenir, verrouiller le système, protéger une élite et asservir les peuples en les abrutissant et en les dépravant en inversant les valeurs ! Nous leur donnons une once de pouvoir et ils perdent tout sens commun."

Et plus on monte dans la hiérarchie, plus ils s’en donnent à cœur joie, perdent le sens des réalités et franchissent allègrement et sans états d’âme l’inacceptable. Et au plus haut niveau de la pyramide ils n’ont plus rien d’humain. Ce sont des monstres !

Notre monde a perdu une grande partie de son humanité, un tiers des étoiles que nous sommes sont tombées à terre, elles ne brillent plus ou si peu. Plus pour longtemps.

Le paysage qui défile sur ma route a perdu de sa superbe tout à coup, mes pensées s'obscurcissent alors je parle à Dieu et c'est à ce moment-là que j'ai su que je devais partager mon rêve.

Le songe

L'endroit est insolite, il semble être nul part sur la terre, comme suspendu même, il n'y a ni verdure, ni paysage au-delà de cette "cité" que je reconnais étonnamment être celui de Rome. Pas la Rome actuelle, celle antique.

Des colonnes qui commémorent les victoires, des victoires vantées par des hommes jeunes demi-nus d'une beauté scripturale voir arrogante et même sulfureuse. Un mot me vient à l'esprit : luxure.

La sexualité sans être étalée réellement est omniprésente, une sexualité subtile que je sais décadente sur fond d'un luxe insolant. Ils semblent, ces hommes impudiques être hors du temps, hors du peuple, hors de tout. Puis soudain tout s'est écroulé, les colonnes se sont brisées comme des fétus de paille, toute la cité a tremblé avec force tel un tremblement de terre vertigineux balayant avec fracas tous ces monuments teintés de fierté puis la cité entière. Il ne reste rien qu'à amas de pierres qui finira pas s'estomper.

A mon réveil j'ai compris que l'Europe, le "Saint empire Romain reconstitué" de nos jours allait être secoué sur ses bases et que rien n'échappera à Dieu.

Nous le voyons déjà à travers les dysfonctionnements de notre société, de ses faiblesses, ses manquements, ses injustices et cette violence qui s'empare de nos vies, nos villes et des cœurs aussi.

La Russie en est un peu le déclencheur, elle a gagné quoiqu'en dise les médias officiels ; ils cachent leur déconvenue et leur humiliation dans des négociations qu'ils ne peuvent refuser à présent, le Président Ukrainien Volodymyr Zelensky abdique : il sait que l'Europe et les États-Unis ne peuvent égaler la Russie, ni Dieu. Surtout Dieu.

La verge de sa Justice a tenu le bras de Mr Poutine, et le maintiendra encore selon sa volonté, jusqu'au point de non retour.

Alors tels des spectateurs, nous allons voir se dérouler bien des événements bouleversants que la Bible annonce. Nous avons juste à attacher notre ceinture ; celle de la Foi.

*Lettre ouverte de Mme Christine Deviers-Joncour : https://www.apar.tv/societe/christine-deviers-joncour-jai-vu-des-enfants-eventres-des-femmes-violees-lapidees-torturees/

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M
Bonsoir Muriel. Ton message souligne les nuages sombres qui s'amoncellent au-dessus de nos têtes, sans que beaucoup de personnes ne s'en aperçoivent ! C'est très inquiétant. Et le songe que tu as eu m'a fait penser, quand je le lisais, à Samson, lorsqu'il a retrouvé sa force, car ses cheveux avaient repoussé ; et qu'il ait fait tomber les colonnes du bâtiment où les Philistins festoyaient en se moquant de lui. ET TOUT S'EST ECROULE, toutes les colonnes, comme dans ton songe.<br /> Je ressens vraiment une obscurité qui se cache dans ce que tu décris ; et une violence sous-jacente. Exactement l'époque que nous traversons .... Merci pour ton partage. Sois bénie, chère soeur.
Répondre