Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Muriel Max

Le Rêve et le Dragon

Je lis et relis la proposition que l'Organisme de Pôle Emploi m'a envoyé ce matin.

Non, je ne rêve pas, il me sollicite bien pour un emploi de vaccinateur ou effecteur !

Ce sont bien les mots employés dans l'intitulé, aucun doute la-dessus, en grosses lettres, et en gras bien sûr au cas où j'aurais des yeux de myopes ou un esprit un peu endormi, on sait jamais !

Néanmoins la description de ce "drôle" de métier me laisse abasourdie, et là, ma vue est excellente !

Le ministère de la Santé, aux abois face à la "pandémie", recherche activement du personnel, partout en France, pour venir en appui de la campagne de vaccination en cours.

Alors ils me proposent, à moi, un poste payé entre 12 et 24 euros l'heure, pour mettre dans les veines de mes semblables une injection expérimentale que j'ai refusée moi-même et qui m'a valu d'être parmi la longue file des chercheurs de "trésors". Parce que c'est devenu véritablement un trésor, le travail, avec un sang tel que Dieu l'aime. Celui porteur d'un héritage riche de toutes les générations passées et qui ont fait de moi, l'être humain que je suis avec un ADN unique, à l'aube du 21ème siècle.

Mais voilà, il y a urgence, tellement d'urgence qu'ils forment en 2 heures les futurs "piquousseurs", urgence alliée à la possibilité d'une formation réalisée à distance, voyez-vous ça ! Avec un bonus, une autre formation réelle cette fois-ci en une demi-journée au sein d'un centre de vaccination. Ne devrais-je pas être rassurée ?!

Bon, certes, il faut tout de même être titulaire du brevet de secourisme de niveau 1 (PSC1) ou équivalent, ou professionnel de santé. Et voilà donc des "professionnels" fraîchement sortis des esprits brillants des hautes autorités jupitériennes.

Je peux donc me sentir soulagée pour ma nation, n'est-ce pas ?!

Mais la journée ne faisait que commencer...

Voici que je reçois une autre offre dans un autre domaine, tout aussi ahurissant...

Vraiment l'année commence sous des auspices bien étranges !

Ce ne sont plus mes compétences dans le domaine de la Santé qu'une boîte d'intérim sollicite, non, c'est celles de téléactrice.

Tiens, c'est nouveau ça !

Alors c'est avec curiosité que je contacte le demandeur. Bon, ce n'est pas mon physique de vaccinée ou non qui les intéresse, ouf ! Mais c'est ma si jolie voix, et surtout ma dextérité à répondre au téléphone. A ce stade, ça me va, je suis même enthousiaste.

Mais - eh oui ! il y a un "mais" -, il faudra au cours des transactions proposer aux clients des grilles pré-préparées de... loto !

Et bien voilà ! Il ne s'agit plus de santé physique mais d'un domaine spirituel, où le divertissement associé à l'amour de l'argent est poussé à l’extrême. Et l'on me propose d'utiliser la ruse et la séduction pour manipuler des esprits fragiles, parfois brisés par ce système, en les tentant, au détour d'un simple coup de fil !

Je rêve ou j'hallucine, je ne sais plus !

Car quand on a tout perdu en refusant une injection dangereuse, des "offres d'emploi" peuvent paraître un don du ciel. Oui, mais voilà...

Justement, quelques heures, j'avais fait un étrange rêve, pour m'avertir sans doute ! Un bien étrange songe, un songe bouleversant au point que j'en ressens encore toutes les sensations.

LE SONGE !

Nous étions nombreux à marcher dans une sorte de hangar couvert, mes cheveux n'étaient plus blancs mais ils avaient retrouvé cette couleur particulière de mes jeunes années. Je ne savais pas pourquoi j'étais là, pas plus que les gens qui m'entouraient.

Puis soudain, un dragon a surgi et m'a serrée sur son corps, j'étais terrifiée ! Puis j'ai vu comme du jour et un chemin s'est déroulé tout à coup devant moi, un chemin de graviers menant tout droit vers un lieu que j'ai senti, d'office, ténébreux. Le dragon me serrait toujours et je me suis mise à prier.

Puis soudain un homme est apparu, il a jeté quelque chose, peut-être des clés, je ne sais, puis il a dit ceci :

- "Il faut l'autorisation des hautes autorités célestes pour passer les frontières !"

Cela venait-il du deuxième ciel, vu le contexte ? Ou du troisième ciel ? L'homme était-il envoyé par Dieu ou par le diable ?

Ce qui s'est produit alors m'a répondu, car j'ai ressenti un bonheur inouï, à ce moment précis !

J'ai souri au Dragon, oui, j'ai osé, et toute heureuse je lui ai dit : "Tu vois, tu ne m'as pas eue, le Seigneur m'a offert une chance !"

Quand je me suis réveillée, je me suis sentie bien, beaucoup mieux que ces derniers jours où il m'arrivait de ressentir de la colère, au regard des désastres de notre humanité.

Et un verset m'est venu à l'esprit, celui de Luc 22.31 :

"Simon, Simon, Satan vous a réclamés pour vous passer au crible comme le blé."

Je venais d'être criblée comme du froment !

Je pense qu'à l'aube de cette année il va avoir des attaques de l'adversaire provenant de sa volonté de contrôler les populations, et sous prétexte sanitaire. Notre société de liberté se métamorphose en une nation assujettie par une domination que rien ne semble freiner. Notre Président est à présent celui de l'Europe et nous devons rester sur nos gardes.

Beaucoup parmi nous comprennent les desseins maléfiques assombrissant l'humanité chaque jour davantage et nombreux sont ceux qui n'ont pas pris conscience des armes spirituelles que Dieu a mises à leur disposition, notamment pour combattre les tentations et séductions de l’ennemi qui peuvent même paraître comme des cadeaux de Dieu, des bénédictions, alors que ce sont des pièges. Mais Dieu nous avertit et nous donne les moyens d'échapper:

Aucune tentation ne vous est survenue qui n'ait été humaine, et Dieu, qui est fidèle, ne permettra pas que vous soyez tentés au delà de vos forces; mais avec la tentation il préparera aussi le moyen d'en sortir, afin que vous puissiez la supporter.

La bataille va être rude, mes frères et mes sœurs, mais nous avons la puissance en Jésus-Christ, avec LUI, tous les obstacles peuvent être abattus.

Un autre verset s'est fait lumineux un peu plus tard dans mon esprit, tout aussi important :

"Mais moi, j'ai prié pour toi, afin que ta foi ne disparaisse pas; et toi, quand tu seras revenu à moi, affermis tes frères"

Notre Foi doit s’accroître, toutefois, nous allons devoir fortifier et relever les plus touchés.

Parce que cette fois-ci, il s'agit de la dernière génération, NOTRE génération, dans une guerre sans merci où les victimes seront innombrables mais les lumières n'auront jamais, en parallèle, été aussi étincelantes, et ce pour un destin prodigieux.

"Mais Dieu, qui est riche en miséricorde, à cause du grand amour dont il nous a aimés,nous qui étions morts par nos offenses, nous a rendus à la vie avec Christ (c'est par grâce que vous êtes sauvés ); il nous a ressuscités ensemble, et nous a fait asseoir ensemble dans les lieux célestes, en Jésus-Christ, afin de montrer dans les siècles à venir l'infinie richesse de sa grâce par sa bonté envers nous en Jésus-Christ." 'Éphésiens 2-4.7)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
T
Trop de libertés prises, fait agoniser La liberté. Mais Dieu veille et même quand nous nous faisons piéger, sa grâce par la victoire de sa crucifixion, peut arriver. Courage. Chaque jour nous rapproche non de notre fin, mais de notre réunion avec le Seigneur, La Huate Autorité qui vient.
Répondre