Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Muriel Max

Le Prix du SANG...

 "L'Éternel s'avance comme un héros, Il excite son ardeur comme un homme de guerre; Il élève la voix, il jette des cris, Il manifeste sa force contre ses ennemis."(Ésaïe 42.13)

Elle n'a pas pu avoir d'enfants Aline, c'était son plus grand regret, une indescriptible souffrance enfouie depuis si longtemps dans les recoins les plus cachés de son cœur.

Mais aujourd'hui tout a changé et pas seulement parce qu'elle a travaillé dure, non.

Aline pense sans aucune hésitation que ce Dieu auquel elle croit a trouvé le moyen de la combler. 

Elle a enfin la famille qu'elle rêvait d'avoir, d'une certaine manière, et les enfants qu'elle s'occupe sont ceux des autres, c'est vrai, néanmoins, ces petits d'hommes assouvissaient enfin son désir maternel. 

Certes, ces mômes étaient différents et avaient besoin d'une attention particulière et d'un accompagnement tout aussi spécial. Parce que ces enfants ne grandissaient pas comme les autres, et ne pensaient pas comme les autres, ils étaient bien singuliers au regard d'une société où la différence est souvent perçue comme dérangeante.

Peu importe ! Aline aimait leurs gestes maladroits, leur tendresse débordante, leur langage parfois déconcertant voir excentrique ! Chaque jour lui apportait au sein de cette école singulière, la joie d'accompagner ces gosses si peu compris et si souvent rejetés.

C'est pour ça qu'Aline a fini par accepter cette "injection" expérimentale, c'est pour eux, parce qu'elle savait que son absence allait les perturber et qui pouvait la remplacer ? Qui serait reconnaître le tumulte désordonné de leurs sentiments et les apaiser ?

Alors elle a abdiqué Aline mais depuis elle souffre et ne cesse de clamer son désarroi à Dieu.

Et puis il y a eu ce fameux jour , le "jour" de la prise de sang, celle qu'il lui faut accomplir régulièrement pour évaluer son taux de fer. L'infirmière avait eu bien du mal à remplir la troisième petite fiole, son sang coagulait trop vite !

Trois mois plus tard, après la seconde dose de vaccin c'est la deuxième fiole qui n'avait pu se remplir, à sa grande stupeur.

Le sang qui coagule si vite, trop vite, il y a beaucoup d'infirmières qui pourraient en témoigner et même au sein d'un métier bien surprenant si loin du corps médical. Comme le témoignage d'un tatoueur qui s'étonne depuis plusieurs mois de "l'absence" de réactions cutanée ! Normalement la zone du tatouage gonfle et rougit voir parfois démange pour certains.

Mais pour les "injectés", le sang perle peu et la peau ne réagit pas, étrange n'est-ce pas ?

Encore des effets indésirables à mettre au palmarès de l'horreur volontairement tût !

Il y a quelque jour un frère aîné, une sentinelle depuis des années, m'a envoyé un témoignage des plus attristants. Un homme est mort de manière cruelle, vidé littéralement de son sang dans une hémorragie violente sous les yeux de son épouse, aux premières heures du jour ! Une vision cauchemardesque qu'elle n'oubliera jamais. Il avait pris sa 3ème dose d'injection, et ce, malgré les multiples mises en garde et avertissement de ses proches.

Tant de morts que l'on dissimule au public avec obstination, balayant les familles dans la détresse et l'incompréhension, que les aveugles s'entêtent à ne pas voir et même croire !

Crises cardiaques, hémorragies soudaines, arrêts respiratoires, paralysies...que sais-je encore !

Ces deuils et ces handicapes font des ravages et malgré nos avertissements acharnés, les esprits se ferment un peu plus chaque jour.

L'année 2022 s'élève déjà avec son lot d'injustices et de terreur, avec comme dirigeant Européen, notre propre Président, de quoi se tenir prêt à tout, même à l'impensable.

Néanmoins, malgré un peu d'appréhension, je l'avoue, et parfois une colère teintée de tristesse qui m'envahissent parfois, je reste la tête levée vers cette promesse tant attendue sur laquelle je puise mes forces et ma détermination.

Nous allons affronter des afflictions à venir, bien réelles et perturbantes, toutefois nous sommes des guerriers de lumière et rien nous arrêtera.

N'est-il pas ?

" Mais l'Éternel est avec moi comme un héros puissant; C'est pourquoi mes persécuteurs chancellent et n'auront pas le dessus; Ils seront remplis de confusion pour n'avoir pas réussi: Ce sera une honte éternelle qui ne s'oubliera pas." (Jérémie 20.11)

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article