Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Muriel Max

FROID, TIEDE...OU BRULANT ?

J'ai laissé du temps, beaucoup de temps pour pouvoir écrire cet article, parce qu'en moi, un feu dévorant me consume, pour deux raisons :

La première pour l'amour fou que j'ai pour Celui qui m'a sauvé, ce Dieu puissant, pétri de sagesse, de miséricorde, par son Fils bien-aimé, Jésus-Christ, oui, un Dieu qui m'a sorti de l'enfer il y a longtemps, certes, mais dont je mesure encore et davantage aujourd’hui la portée de ce "sauvetage".

La deuxième parce qu’il me fallait dire des constatations abruptes, puisées dans des réflexions à la lumière des récits précieux et authentiques des Écritures, avec douceur...mais fermeté!

Parce que pour moi, ce n'est pas de plaire que je désire, non, c'est la responsabilité dont je suis chargée envers mon semblable durant mon existence et ce, avec tout ce que cela comporte. Et ce n'est pas toujours aisé, croyez-moi !

Le choix

Il y a plusieurs semaines, un démarcheur téléphonique avec un accent amusant (oui, j'aime bien les accents, allez savoir pourquoi !) m'a appelé en me proposant une installation d'une chaudière, quelque chose comme ça, et j'avais éclaté de rire!

Je perdais mon travail, privée d'être auprès de nos anciens, pire, je ne pourrais pas être au chevet d'une centenaire que j'appréciais particulièrement pour prier avec elle, pour lui tenir la main, lui sourire avant qu'elle ferme les yeux...et lui tentait de me vendre son truc avec une voix enjouée !

Et je lui ai dit, à ce Monsieur "au drôle" d'accent et il m'a demandé pourquoi. Sans détour, j'ai expliqué en quelque mot et étrangement il insistait, pas pour me vendre sa camelote, non, pour savoir POURQUOI j'avais refusé cette "injection" !

Et vous savez quoi ? Son entreprise commençait a presser leurs employés de se faire "pik-pik" et lui, et bien il hésitait sans vraiment savoir pourquoi, tiraillé par une appréhension indéfinissable.

Et vous savez quoi ? Ce Monsieur m'a contacté il y a quelque jour, pour me remercier. Il est parti de son poste, de la France même (oups !) et s'est trouvé un autre job dans un endroit où sa liberté n'a pas de prix !

Et en revient à ce choix, ce fameux choix concernant cette "injection" infâme où j'entends très souvent "c'est ton choix" ou pire "à toi de choisir" !

Comment ?!!! Quoi ?!!!

Et là, je peux vous dire qu'il ne serait pas bon de prendre ma tension, oh ça oui !

J'ai beau chercher dans la Bible, Jésus-Christ, les prophètes, les apôtres ignoraient la "diplomatie", ils expliquaient, ils prouvaient, ils prévenaient et ce, avec fermeté sans dénué de douceur, certes, mais avec détermination !

Que signifie vraiment diplomatie ? En regardant les synonymes, j'ai trouvé des mots comme "ruse" et "artifice" et ça me fait tilt !

Actuellement, j'ai deux "sœurs" qui sont en larmes parce qu'elles ont su, enfin, ce que contenait véritablement cette foutue injection "expérimentale" et croyez moi je sens la colère monter en moi !

Quand un de mes fils prenait un chemin que je savais dangereux, où faisait un choix sans solide connaissance, sans mesurer les réelles conséquences je n'hésitais pas, pas une seule seconde ! Je me démenais, expliquais, prouvais avec des arguments solides et ce, parfois des semaines, voir des mois pour l'un deux (un obstiné celui-là!) mais je lâchais rien ! Parce que je savais que cela le mènerait vers une situation catastrophique.

J'étais dure certaines fois, c'est vrai, parce que la vie est dure, et aimer rythme avec le mot protéger. Pour moi. Pas facile, croyez moi, toutefois, c'est de notre responsabilité, c'est incontournable.

Alors quand j'entends des "assemblées", des pasteurs, des frères et sœurs dirent "chacun son choix", je crie intérieurement !

Que dis-je...je hurle ! Et pas toujours intérieurement !

Depuis quand on laisse nos semblables aller vers la mort ? Sans broncher, sans se battre, sans argumenter, sans apporter des preuves solides, incontestables et même redoutables?!

Au nom de la liberté? De la diplomatie ? Du respect ?

Sérieux ?

Depuis quand la tiédeur a frappé nos assemblées, nos églises, et même les pasteurs ?

Quand j'ai autour de moi 4 femmes qui ont fait des fausses-couches, quelque jours après cette "injection" infernale dont une deux fois, qui sont effondrées, en larmes, qui comprennent pas et restent dans le doute, pire, la culpabilité, j'ai pas envie d'entendre, "ben, c'était son choix" !

Quel choix ? Celui de n'avoir eu personne pour l'avertir, pas de "sentinelle" qui souffle dans un shofar jusqu'à ébranlé les tympans !

J'ai été traité de "criminelle", de "sectaire" et j'en passe, mais jamais, je dis bien jamais, je me suis égarée dans le "compromis", non, et ceux qui me connaissent le savent bien.

Chrétiens ou pas, la vérité, je n'ai cessé de la proclamer, haut et fort, et ça n'a pas toujours plu, croyez-moi !

Qu'importe !

On est pas là, pour être aimé, on est là pour se battre spirituellement, contre un ennemi qui nous hait, envers un monde égaré, qui nous déteste tout autant sans savoir pourquoi mais que nous devons "extraire" de cet océan de déchets...où la noyade est assurée!

Douceur et fermeté, oui, comme notre rédempteur et toujours dans la vérité. Toujours, même si ça fait mal, même si notre famille, nos amis, nos connaissances d'hier nous tourne le dos, aucune importance, car dans ce monde qui s'en vient, avec ce gouvernement céleste puissant, juste, paisible, authentique dans ses enseignements, nous serons avec notre véritable famille.

Alors, arrêtons d'être de "gentils" chrétiens, soyons des "guerriers" des guerriers de la Foi!

C'est ce que Dieu nous a intimé de faire et d'être, non ?

"Et il dit aux Juifs qui avaient cru en lui : Si vous demeurez dans ma parole, vous êtes vraiment mes disciples; 32 vous connaîtrez la vérité, et la vérité vous affranchira" Jean 8.31

 

 

 

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article